Les matériaux susceptibles de contenir de l’amiante (MSCA) représentent le plus grand risque lors de travaux de démolition, de restauration ou de rénovation dans un bâtiment. C’est dans ces conditions que les matériaux d’amiante sont endommagés et que les personnes vivant ou travaillant dans le bâtiment risquent d’être atteintes par de sérieuses maladies pulmonaires (ex: Amiantose, Mésothéliome, Cancer du poumon..).

Le seul moyen de savoir si votre bâtiment contient de l’amiante ou non est de demander à l’un de nos spécialistes en Amiante de venir recueillir des échantillons à des fins d’analyse des fibres d’amiante.

Que proposons-nous?

Conformément au Guide de Gestion Sécuritaire de l’Amiante et les protocoles en vigueur, nos spécialistes effectuent l’échantillonnage avec professionnalisme et dans le meilleur intérêt de ses clients.

Nouvelles dispositions réglementaires

Relatives à la gestion sécuritaire de l’amiante, de nouvelles dispositions réglementaires sont en vigueur depuis le 6 juin 2013, modifiant  le Code de sécurité pour les travaux de construction (CSTC) et le Règlement sur la santé et la sécurité du travail (RSST). Ces dispositions prévoient de nouvelles obligations pour l’employeur et le propriétaire.

De plus, selon l’article 56 de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (L.R.Q., c. S-2.1), dans les parties d’un bâtiment qui ne sont pas sous l’autorité d’un employeur, le propriétaire doit prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité des travailleurs.

Parmi ces nouvelles obligations:

  • repérer les matériaux contenant de l’amiante (ex : plâtre, gypse, stuccos…);
  • localiser les flocages et les calorifuges dans les bâtiments construits respectivement avant le 15 février 1990 et le 20 mai 1999;
  • déterminer s’ils sont friables ou non;
  • évaluer les risques en fonction des travaux;
  • prendre les mesures de prévention adéquates.

Démarche d’échantillonnage et de caractérisation

  • Inspecter, sur les lieux, les zones présentant des similitudes d’ouvrages (ZPSO),
  • Identifier les matériaux friables (ex : flocages et les calorifuges) et non-friables (ex : Carreaux en vinyle et Tuiles de faux plafond),
  • Déterminer le nombre d’échantillons à prélever. Un minimum de (3) échantillons pour un même matériau ou produit susceptible de contenir de l’amiante (MSCA) localisé dans une même ZPSO,
  • Documenter nos prélèvements (photos, fiches techniques…),
  • Apporter les échantillons à un laboratoire agréé respectant les méthodes d’analyse prescrites par l’IRRST (MLP-IRRST 244) et (MET-ELAP 198.4).

Après l’analyse des échantillons

  • Les résultats révèlent l’absence d’amiante:  Un rapport complet avec le certificat d’analyse vous est remis, confirmant que les résultats d’analyse n’ont révélé aucune présence d’amiante, et ce, pour l’ensemble des échantillons prélevés.
  • Les résultats révèlent la présence d’amiante: Si les résultats d’analyse révèlent la présence d’amiante à une concentration supérieure à la valeur de référence dans au moins un des échantillons prélevés, nous vous fournirons un rapport détaillé spécifiant le degré du risque associé aux travaux à entreprendre, ainsi les mesures de sécurité à respecter.

Services complémentaires conformément au règlement sur la santé et la sécurité du travail (RSST)

  • Rédaction de devis technique de décontamination,
  • Supervision de chantier de travaux de désamiantage,
  • Contrôle de la qualité de l’air en cours et en fin des travaux.
Les matériaux couramment contenant de l’amiante